Narcoballades. Ils font chanter les rois des cartels

Aller en bas

Narcoballades. Ils font chanter les rois des cartels

Message  Guillaume le Dim 23 Nov - 16:11

Mexique, Etat du Sinaloa. Villes principales: Nueva Altata, Culiàcan. Fief des narcotrafiquants: 70% de la population masculine serait impliquée de près ou de loin dans le narcotrafic. Population rurale à 90% et analphabète: les activités agricoles (culture de maïs, tomate, haricot) ne sont que des vitrines visant à blanchir l'argent de la drogue. Les parrains sont à la fois assassins et bienfaiteurs: Rafael Caro Quintero offrit au gouvernement de payer la dette extérieure pourvu qu'il le laisse mener ses affaires en paix. La police laisse faire, l'armée est intervenue en janvier 2008. "Toute l'économie était en train de s'effondrer", soupire Roberto, un des musiciens du groupe Càrtel (2000 albums vendus). Des troubadours exaltent en rimes et métaphores les exploits des véritables maîtres du pays. Seul l'hebdomadaire Riodoce dénonce et accuse: tiré à 7000 exemplaires seulement; ses journalistes crient parfois les nouvelles dans un porte-voix à travers les rues. (Armelle Vincent, XXI n°1 hiver 2008)

Guillaume

Messages : 24
Date d'inscription : 11/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum