Fiche Déchets urbains et santé

Aller en bas

Fiche Déchets urbains et santé

Message  Marième le Ven 12 Déc - 17:42

Relue et corrigée!
Merde à tous!

DÉCHETS URBAINS ET SANTÉ


Introduction

Déchet = rejet de surplus inutilisé et produit non consommable ou non utilisable.
==>s'applique ici à la ville, concerne donc les déchets faits par la ville et dans la ville: déchets ménagers, déchets industriels.
==> prend place dans le vocabulaire géographique avec la prise en considération l'atteinte à l'environnement.
L'atteinte à l'environnement crée un lien entre les déchets urbains et la santé, mais le risque ne passe pas forcément par la pollution, il peut aussi rendre un environnement proche insalubre.
On parle de danger pour la santé publique ou de risque sanitaire. Celui-ci augmente au rythme du développement économique et industriel.
Mais ce sont des termes globaux qui semblent indiquer que tout le monde est atteint de la même manière. Certains sont plus exposés que d'autres et les risques liées à l'explosion des déchets marquent aussi des inégalités sociales.


I.Explosion des déchets.

A. Différents types de déchets

==> Déchets ménagers
Forte production de déchets souvent relative à la démographie : ex : New-York produit 35 000 t/jour
Quantité de déchets ménagers produits par les Français augmente d’environ 1 % chaque année et dépasse aujourd’hui 1 kg/personne/jour.
Alerte aux déchets ménagers : leur volume augmente dangereusement et les installations de traitement (décharges, incinérateurs) sont proches de la saturation. Dans un rapport rendu public en septembre 2003 à l’occasion des Assises nationales des déchets, le Commissariat général au Plan estime que 75 départements français ne seront plus capables de traiter tous leurs déchets d’ici 2010.

==> Déchets industriels
Déchets produits par l’industrie, le commerce, l’artisanat qu'ils soient solides ou gazeux. 2 catégories:

- les déchets industriels banals (DIB)...
…collectés séparément des déchets ménagers et assimilés
…ne présentent pas de caractère toxique ou dangereux et la manutention ou le stockage ne nécessitent pas de précaution particulière.
…représentent en France 95 000 t dont 45 000 t provenant de l’industrie agro-alimentaire et donc essentiellement constitués de terres et matières organiques.
(bois (40% des tonnages) ,verre, papiers et cartons (16%), caoutchouc, métaux (14%) textiles/ cuir plastiques déchets organiques)

- les déchets industriels spéciaux (DIS)...
...peuvent contenir des éléments polluants.
( huiles usagées, piles, accumulateurs et batteries, amiante, déchets toxiques en quantité dispersée (DTQD), sous-produits de la sidérurgie, solvants, emballages souillés, boues industrielles...)

B. Différents types de traitement

==>Réutilisation.
Émergence au XXe siècle du recyclage et du tri sélectif.

==> Entassement
- Décharges publics
ex: politique de Tokyo stockage des déchets sur une île artificielle.
...Mode de traitement de 97% des déchets mondiaux


==> Enfouissement
ex: politique de Montréal enfouissement des déchets dans des carrières du centre-est de la ville.

==> Incinération
…concerne surtout les produits ménagers
...3% des déchets mondiaux seulement, 15% à 20% aux États-Unis, 35% au Canada et en France, 80% en Suisse.




II. Un impact sur la santé alarmant


A. Pollution...

...de l'air

==> Concerne surtout les incinérateurs de déchets ménagers et les déchets industriels gazeux.
La dioxine (gaz dégagé par les usines d'incinération) considéré comme le produit chimique le plus toxique jamais fabriqué par l'homme : favorise le risque de cancer du foie, du tube digestif et affecte le système cardio-vasculaire et endocrinien. Une des préoccupations les plus grave en terme de santé publique.
==>Centrales brulant du charbon, fabrique d'engrais et industries textiles :
Rejets d'azote, dioxyde de soufre et fumée noire responsables de la montée de l'asthme en particulier chez les moins de 18 ans (nb d'asthmatiques a doublé en moins de 10 ans)

...de l'eau
Rejets d'usine dans les cours d'eau à proximité. Représente surtout un danger pour les pays qui utilise l'aquaculture.
ex: à Calcutta déversement de chrome, métal très toxique. Les eaux usées se retrouvent dans les étangs d'aquaculture.
Entraine des maladies digestives et des risques sanitaires d'ordre important mais aussi transmission de maladies par la chaîne alimentaire, des maladies animales comme des infections entériques, la trichinose ou la maladie de la vache folle.


B. Proximité

==>Conséquence de la réutilisation des déchets
Exposition aux risques lors des maniement des eaux usées. Le contact multiplie les risques pathogènes.
==> Conséquence de la surcharge des décharges
Entraine la mise en place de décharge illégales et sauvages. Décharges le plus souvent dans les marges géographiques et sociales. => décharges de Marseille en périphérie entre Marseille et Entressens ou décharge de Port au Prince en plein bidonville (Haïti)
La proximité crée un environnement insalubre : prolifération de nuisibles vecteurs de maladies (rats, insectes).




III.Le rôle des autorités et limites


A. Des mesures...

Les mesures sont d'abord pris localement : politiques d'État.
- Mesures souvent réaction à une grande catastrophe
ex: Après le Grand Smog (Smoke, rejets d'usine + fog) de Londres en 1952 L'augmentation excessive de la pollution atmosphérique pendant cette période, avec des niveaux de dioxyde de soufre 7 fois supérieur, et des niveaux de fumée 3 fois supérieur pendant cinq jours et causa environ 4000 décès supplémentaires. Mise en place du Clean Air Acts (1956) visant à réguler les rejets des usines.
Lois importantes qui suivent :
==> 1992 : tournant avec nouvel objectif comme le recyclage, limitation du transport des déchets et informations des populations.
==> 2002 émergence notion déchets ultimes c’est-à-dire ceux qui ne peuvent pas être valorisés, sont censés, selon objectifs fixées en 1992, être les seuls présent dans les décharges.

Des mesures à l'échelle internationale.
==> Directive cadre relative aux déchets (ménagers seulement).
Directive 2006/12/CE du Parlement européen et du Conseil, du 5 avril 2006
L'Union Européenne dispose d'un cadre de gestion coordonnée des déchets dans les États membres afin de limiter la production de déchets et d'organiser au mieux le traitement et l'élimination de ces déchets.
==> La convention de Bâle ouverte à la signature le 20 mars 1986 et entrée en vigueur en 1992.
Mise en place pour limiter les flux de déchets dangereux et officieusement pour empêcher les flux des pays développés aux pays en développement.
En réaction en outre à l'affaire Khian Sea (1986-1988). (navire chargé de cendres provenant de l'incinérateur de Philadelphie (États-Unis). Après avoir déposé frauduleusement 4 000 des 15 000 tonnes de sa cargaison sur une plage haïtienne, il erra pendant plusieurs mois, refoulé à chaque tentative d'escale. Il rejeta finalement le reste de sa cargaison en mer. )

B. ...qui ne répondent pas toujours au situations de crise.

- Un révélateur d'inégalités
Pb de santé relatifs aux déchets urbains sont révélateurs d'inégalités sociales.
Les politiques d'états (des PED les plus souvent) parfois insuffisantes poussent
==> à la multiplication des décharges sauvages souvent autour des bidonvilles, les plus pauvres exposés aux plus de risques.
Ex: Cas de Naples, poubelles surchargés, gestion des déchets repris par la Mafia, sujet repris notamment dans le livre Gomorra de Roberto Saviano. (Scandale enfouissement massif de déchets qui se retrouvèrent par la suite dans des coulures de béton et dans la construction d'immeubles pour les plus défavorisés. Multiplication des agents pathogènes liés à la proximité).
==>au « commerce » des déchets et flux de déchets dangereux.
Ex: déversement sauvage à Abidjan en août 2006, d’une boue toxique riche en hydrocarbures, qui avait fait plus d’une dizaine de morts et des dizaines de milliers de malades.
D’après Trafigura(société néerlandaise de courtage pétrolier), c’est la société Tommy, une entreprise ivoirienne spécialisée dans l’élimination des déchets, qui est responsable des dégâts occasionnés : c’est elle qui a déversé les déchets pétroliers du Probo Koala, pétrolier immatriculé au Panama. Plusieurs tonnes de slops, des restes de pétrole de mauvaise qualité qui ne peuvent être vendus, ont été déversées près des zones résidentielles d’Abidjan.

==> Inégalités climatiques aussi, dans les pays les pus chauds, comme en Grèce où le temps chauds et lumineux provoque des réactions de l'oxyde d'azote qui rend la pollution de l'air beaucoup plus lourde et les conséquences sur la santé plus importante.


Conclusion

Les notions déchets urbains et santé trouvent un facteur commun : l'environnement, qui devient la préoccupation essentiel (gaz à effet de serre) et qui est aussi responsable de nombreuses pathologies. Cela soulève aussi des questions d'ordres économiques importantes liés à la gestion du territoire ainsi que des inégalités climatiques et sociales.

Sources
- Biblio
CHALINE et DUBOIS-MAURY, Les risques urbains
CHALINE et DUBOIS-MAURY, La ville et ses dangers
NGÔ Christian, Déchets et pollution
ROGAUME Thomas, Gestion des déchets

-Web
Les cafés géographiques
==> http://www.cafe-geo.net/
Site de la cité des sciences
==>http://www.cite-sciences.fr/francais/ala_cite/science_actualites/sitesactu/magazine/article.php?id_mag=3&lang=fr&id_article=1023
Scadplus gestion des déchets
==>http://europa.eu/scadplus/leg/fr/
Guide des déchets:
==>http://www.guide-dechets.com/
Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie (ADEME)
==>http://www.ademe.fr/

Marième

Messages : 6
Date d'inscription : 27/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum